A propos

Mon parcours

Bonjour. Je m’appelle Maya. Je suis artiste, peintre, et sculptrice. Et A la fois autrice. J’écris depuis mon adolescence. Je suis une passionnée de lecture et je me suis dirigée évidemment vers des études littéraires. J’ai intégré un lycée qui formait à l’arts. J’ai donc obtenu mon baccalauréat Littéraire avec Option Arts plastiques. J’ai ensuite beaucoup pratiqué les arts, en formation, aux beaux Arts, en atelier privé. Mais n’obtenant pas le concours pour rentrer dans les grandes écoles d’Arts, je me suis dirigée vers le travail. J’ai animé des ateliers d’arts plastiques auprès d’adolescents handicapes mentaux, avant d’intégrer une école d’éducateur spécialisé.

Durant ces années de formation au métier d’éducateur, j’ai appris à connaitre les différentes populations et comprendre ma manière de fonctionner qui est celle d’utiliser une médiation pour travailler avec des publics en difficultés. les médiations sont pour moi, tout trouvé: l’art et l’écriture.

Mais je comprends que j’ai des difficultés et qu’elles sont grandes quand je me découvre bipolaire et autiste. Malgré l’expérience professionnel, j’ai atteint mes limites. Je me redirige vers mes passions.

Ma reconversion

Après des années de dépression et de remise en question, je suis une thérapie où je redécouvre un potentiel jusque là oublié : mes écrits. Ne souhaitant pas vivre toute ma vie aux crochets de allocations d’adulte handicapée, j’utilise ce que je sais et mes intérêts restreints pour pouvoir m’épanouir et le partager à qui voudra bien lire et acheter mes créations, que cela soit peintures et écriture.

Je fais différentes formations. Une formation en écriture avec esprit livre en coaching d’auteur, et je fais une formation écrivain public avec le CNED. Le tout à distance, nous sommes en 2020, coronavirus oblige!

C’est ma psychologue et mon psychiatre qui ont toujours cru en moi. Et forte de cette élan, depuis je ne m’arrete plus.

Mes créations crient une souffrance intérieure que je dépasse à travers l’art. L’art se fait dialogue, parole, et permet de prendre du recul face à l’absurdité des hommes et des souffrances de la vie avec lesquelles il faut passer outre, et savoir transformer ces souffrances en quelque chose de beau, en un espoir, celui de la victoire contre le démon du mal qui vit en chacun de nous.

J’espère que cela touchera certains d’entre vous, et que ce combat qui fut le mien deviendra une force pour chacun d’entre vous.

Merci